Nous contacter
normandie attractivité marqueur

Dernière mise à jour le 14 janvier 2021

 

#1Jeune1Solution

 

Alors que les conséquences économiques de la crise sanitaire affectent lourdement les entreprises, le développement de compétences reste la clé pour l’avenir de notre pays. Aucun jeune ne doit rester sur le bord de la route.

Former un apprenti est une réelle opportunité pour les entreprises artisanales de Normandie et peut permettre de répondre aux besoins. L’apprentissage est une voie de succès qui permet aux jeunes de s’insérer facilement sur le marché du travail. Les entreprises sont de plus en plus séduites et convaincues.

 

En 2019, le nombre de contrats d’apprentissage a bondi de 16 %, il n’y avait jamais eu autant d’apprentis en France.

Aujourd’hui, certaines entreprises sont affaiblies par la crise et hésitent peut-être à embaucher un apprenti.

Pour vous encourager à faire ce pari et à recruter des apprentis, le Gouvernement a mis en place une aide financière exceptionnelle dès la rentrée 2020 pour que le coût de l’apprentissage soit minimal la première année.

 

« Les jeunes sont notre avenir, mettons tous nos efforts pour relancer le pays. »

Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

 

Concrètement, quelle part de la rémunération de l’apprenti restera à la charge de l’entreprise pour la première année de contrat ?

L’aide exceptionnelle couvre 100 % du salaire minimum des apprentis de 16 à 20 ans et 80 % du salaire des apprentis de 21 à 25 ans révolus.

 

Elsa a embauché Pierre, 17 ans, en CAP

→ Elle bénéficie de l’aide de 5 000 €, et n’a ainsi rien à payer pour le salaire de son apprenti.

 

 

Albert a embauché Julien, 20 ans, en licence

→ Il bénéficie de l’aide de 8 000 €, et n’a ainsi rien à payer pour le salaire de son apprenti.

 

 

Farid a embauché Oriane, 22 ans, en master 2

→ Avec l’aide exceptionnelle, il lui reste environ 150 € par mois à financer pour le salaire de son apprentie.

 

 

 

Une aide accessible facilement avec des démarches simplifiées

→ Elle se déclenche automatiquement lors du dépôt du contrat :

L’aide exceptionnelle du plan de relance de l’apprentissage 2020 se substitue à l’aide unique pour la première année de contrat.

Elle sera attribuée de la même façon : il suffit de déposer le contrat d’apprentissage auprès de l’opérateur de compétences (OPCO). Sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés.

→ Un versement mensuel permettant de réduire vos frais :

L’aide est versée mensuellement, avant le paiement du salaire à l’apprenti.

 

Et la 2e (et 3e) année ?

Pour les 2e et 3e années d’apprentissage du jeune et pour les contrats d’apprentissage signés après le 28 février 2021, les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient de l’aide unique. Les entreprises de 250 salariés et plus continuent de bénéficier du “bonus alternant” si elles emploient plus de 5 % de salariés en contrat favorisant l’insertion professionnelle.

Renseignez vous auprès de votre CMA Normandie.